29th September 2009

La tauromachie au Patrimoine Mondial Culturel de l’ UNESCO? NON MERCI !

Inscription de la tauromachie au patrimoine mondial immatériel de la culture

stierkampf_nein.jpg

LE LOBBY TAUROMACHIE S’APPROCHE DE SON BUT

Depuis plusieurs années déjà, le lobby-tauromachie s’efforce d’atteindre son but, c’est à dire de faire placer la corrida sous la protection de l’UNESCO en la faisant inscrire au patrimoine mondial immatériel de la culture. Le “Proyecto Tauromaquia de la UNESCO”, ou “Projet Tauromachie de l’UNESCO”, est le nom donné à ce projet par le moyen duquel il essaye insidieusement d’obtenir le sceau d’approbation de l’UNESCO et ainsi gagner le droit de continuer à torturer les taureaux jusqu’à ce que mort s’ensuive, indéfiniment et impunément. Les organisations de tauromachie du monde entier travaillent ardument à ce projet calamiteux et sont sur le point de soumettre leur demande d’inscription sur la liste de l’UNESCO des Biens Culturels Immatériels méritant d’être protégés.

La clameur des voix de ceux qui s’insurgent contre la barbarie de la corrida dans les arènes prend de l’ampleur et de nouvelles voix ne cessent de se joindre à elles. Un nombre croissant de personnalités éminentes – comme par exemple le Dalai Lama – demandent l’abolition de la torture des taureau. 80 états de pars le monde ont manifesté leur opposition à la tauromachie et l’ont déclarée importune sur leurs terres. La capitale catalane de Barcelone se trouve parmi ces derniers. Le Parlement Régional de Catalogne donnera bientôt son verdict sur l’interdiction de la tauromachie, suite à la pétition de 180 169 citoyens par un referendum officiel.

Cette pétition a bien-entendu semé la panique dans le milieu de la tauromachie. Le souci principal des bourreaux de taureaux est que les sources de revenus dérivées des corridas, subventions gouvernementales incluses, en viennent à s’épuiser. La tauromachie, sous cette dénomination qui banalise cette abjecte passion, est en effet une affaire lucrative. Le montant des revenus dérivés de cette terrible industrie est estimé à 1,5 milliards d’euros, et environ 70 000 emplois dépendent de ce sanglant spectacle.

Les membres du lobby tauromachie se sont alliés et ont crée une association mondiale appelée Asociación Internacional de Tauromaquia (AIT) qui compte parmi ses membres l’Espagne, la France, le Portugal, le Mexique, le Colombie, le Pérou, le Venezuela et l’Equateur. Ces pays ont joint leurs forces pour obtenir la réalisation du projet Unesco. À l’occasion d’une assemblée internationale qui a récemment eu lieu à Madrid, le 6 juin précisément, l’association mère de la tauromachie espagnole, la Mesa del Toro a également accepté d’apporter son soutien illimité. Cette association-lobby benéficie d’une influence telle qu’elle a obtenu le droit de promouvoir l’abomination culturelle qu’est la tauromachie auprès des délégués du Parlement Européen en juillet 2008. Cette propagande éhontée fut bien entendu contrecarrée par une manifestation internationale organisée par les opposants de la tauromachie devant le Parlement.

Lentement mais surement et à l’insu de beaucoup, le lobby tauromachie approche de son but. Avec sa grande influence et ses contacts politiques, il crée un réseau au travers duquel ils entendent réaliser leur mission. Déclarant prématurément leur victoire, ils avancent dans la vie publique d’un pas assuré. Même Venezuela Taurina se montre très optimiste et certaine que l’Unesco n’hésitera pas à placer la culture de la tauromachie sous la protection de l’UNESCO à Paris.

Le cerveau de l’opération est Williams Cárdenas Rubio, président de l’ « Asociación Internacional de Tauromaquia » (ou « Association Internationale de la Tauromachie », et l’instigateur du projet tauromachie-UNESCO. Ses justifications du projet incluent le fait que le soi-disant art de la tauromachie a évolué au fil de plusieurs siècles et fait aujourd’hui partie intégrante de la vie culturelle, sociale et politique ; il estime qu’elle mérite de ce fait sa place dans les cercles aussi bien artistiques qu’intellectuels.

L’ Asociación Taurina Parlamentaria (ATP), une organisation d’origine espagnole, est tout aussi dangereuse et de nombreux délégués s’y sont réunis pour défendre la tauromachie auprès des parlements à tous niveaux. Le porte-parole au sénat du parti de droite, le “Parti Popular”, Pio Garcia Escudero a récemment clairement exprimé son vœu de faire inclure la “fiesta taurina” au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Aux côtés de l’“Asociación Taurina Parlamentaria”, la Junta de Andalucía (gouvernement régional e l’Andalousie) prend désormais les devants en faisant preuve d’un solide engagement envers le projet Unesco.

L’ Union Latina englobe 37 états membres dont la racine linguistique commune est le latin et sont décidés à ouvrir la voie a un “patrimoine commun”. En avril, l’Unión Latina s’est associée à la Junta de Andalucía à l’occasion d’un colloque au sujet de LA FIESTA DE LOS TOROS: UN PATRIMONIO INMATERIAL COMPARTIDO. Cette assemblée a réuni de nombreux poids lourds du lobby tauromachie.

Parmi ces poids lourds se trouve Francisco Javier López Morales, qui a été conseiller du Comité du Patrimoine Mondial de L’UNESCO auprès du gouvernement mexicain de 1995 à 1999 et est actuellement Vice-président d’ ICOMOS International, une organisation qui affirme jouer « un rôle essentiel à l’heure de conseiller l’ UNESCO au sujet de l’inscription de projets sur la liste Patrimoine de l’Humanité ». Il est également directeur du Patrimoine Culturel de l’Humanité de l’Institut National d’Histoire et d’Anthropologie dans son propre pays, et le délégué du Mexique au Comité International de la Protection du Patrimoine Culturel Immatériel de l’ UNESCO.

Que la tauromachie réussisse ou non à être déclarée Patrimoine Immatériel de l’Humanité est une question qui reste ouverte à la spéculation, étant donné qu’aucune demande officielle n’a encore été faite auprès de l’UNESCO. Il est tout aussi difficile à dire si l’Espagne– le berceau de la tauromachie– compte déposer la demande en solitaire ou si tous les pays partisans de la corrida comptent s’associer pour ce faire. Le prochain tour, au cours duquel les nouvelles inclusions au Patrimoine Immatériel seront décidées, a d’ores et déjà été annoncé. La date limite pour cette étape du processus de décision est le 31 août 2009. Il sera intéressant d’observer si la tauromachie en fait effectivement partie et quelle sera la décision que prendra l’UNESCO à cet égard. Beaucoup des délégués des pays qui comptent y assister sont en faveur de la tauromachie et se trouvent constamment sous la pression d’un lobby hautement influent.

Conclusion: les activités du lobby tauromachie sont très inquiétantes car elles pourraient signifier que la torture animale qu’est la tauromachie en vienne à être placée sous la protection of the UNESCO et ce, mondialement. Les partisans de la corrida ont planifié leur projet d’une façon à la fois minutieuse et ciblée et ont réussi à infiltrer l’UNESCO avec leur pathétiques arguments. Leur optimisme est alarmant et montre qu’il sont certains d’atteindre leur but.

En tant qu’amis et défenseurs des animaux, activistes pour leurs droits, ou encore simplement en tant que personnes ressentant un sens du devoir envers nos homologues animaux, nous nous devons d’empêcher la déclaration définitive de la barbarie que constitue la tauromachie comme patrimoine de l’humanité et qu’il devienne de ce fait impossible de sauver ces animaux torturés dans les arènes d’une mort cruelle.

Équipe éditoriale: Martina Szyszka, Anke et Karl Daerner – en application de la recherche sur laquelle se base l’article Die Tauromachie klopft an die Tür der UNESCO (la tauromachie frappe à la porte de l’UNESCO) publié par SOS Galgos.

Le “Projet Tauromachie de l’UNESCO”

Petition contra la declaración de la tauromaquia patrimonio UNESCO

http://www.petitions24.com/contra_la_declaracion_de_la_tauromaquia_patrimonio_unesco

Dienstag, September 29th, 2009, 00:08 | Allgemein, STIERKAMPF | kommentieren | Trackback

2 Kommentare zu “La tauromachie au Patrimoine Mondial Culturel de l’ UNESCO? NON MERCI !”

Diese Beitrag kommentieren.

  1. 1 5. Oktober 2009, William Soberon schreibt:

    INICIO DE MARCHAS ANTI-TAURINAS HACIA ACHO 2009
    FRENTE ANTI-TAURINO DEL PERÚ
    (La muerte y la tortura no es arte ni tradición)
    12 ANIVERSARIO: 1997-2009

    Lima, 28 de Septiembre del 2009

    NOTA DE PRENSA

    CORRIDAS DE TOROS: CUANDO EL SADISMO SE CONVIERTE EN TRADICIÓN

    Sres periodistas y opinión publica:

    Como todos los años iniciamos nuestras manifestaciones pacificas anti-taurinas donde nuevamente empiezan a torturar y masacrar publicamente a los animales delante de los niños permitiendoles su ingreso y promoviendoles una cultura de violencia y falta de respeto por la vida.

    En asi que en esta oportunidad les invitamos para los dias Domingos 1, 8, 15, 22, 29 y 6 de Diciembre del presente: http://peru21.pe/noticia/326417/feria-taurina-senor-milagros-2009-tendra-cartel-lujo

    CONCENTRACIÓN: Plaza San Martin

    HORA: Desde las 11:00 am

    En estos tiempos donde el Tribunal Constitucional ya se pronunció emitiendo un FALLO HISTORICO CONTRA LAS CORRIDAS DE TOROS (en Agosto del 2005) y la Resolución Nº 1163 del Instituto Nacional de Cultura del año 2005, declaró tambien a las corridas de toros como no culturales. Es impresindible que el Estado PROHIBA LAS CORRIDAS DE TOROS, Peleas de Gallos y otros tipos de crueldad, pues según la Universidad de Lima en encuesta realizada en Octubre del 2007, existe un 83.1 % de las rechazan.

    Asi mismo el Jueves 1 de Octubre ven con nosotros a celebrar nuestro 12 Aniversario en Jr. Lampa 1030 Lima a partir de las 7:00 pm y el Viernes 2 en Jr. Quilca 238 Lima CC. El Averno. Tambien este 4 de Octubre se conmemora el Día Mundial de los Animales y el 5 el DIA MUNDIAL ANTI-TAURINO, consecuentemente manifestaremos denunciando LOS DIVERSOS TIPOS DE CRUELDAD HACIA LOS ANIMALES Y SUS DERIVADOS (Jala Patos, Yawar Fiesta, Peleas de Gallos, etc.). Igualmente el 15 de Octubre presente SE CUMPLEN 31 AÑOS de la Declaración Universal de los Derechos de los Animales.

    DENUNCIAMOS A LOS QUE AUSPICIAN Y ORGANIZAN ESTOS DEGRADANTES Y RETROGRADOS ESPECTACULOS QUE DENIGRAN LA CONDICIÓN DEL SER HUMANO y LA VIDA DEL ANIMAL, dejando una mala imagen de nuestro pais en el extranjero como si nosotros los peruanos somos unos salvajes; existiendo a nivel nacional un 68 % de rechazo según la encuenta Datum del 2008.

    DENUNCIAMOS LA UTILIZACIÓN DEL NOMBRE DE CRISTO en la llamada “Feria Taurina del Señor de los Milagros”, la celebración de misas en la capilla de la Plaza de Acho, el silencio complice del clero, a los lobyes taurinos que actuan en el Congreso de la Republica haciendo archivar nuestros proyectos de ley y corrompen a la policia del Rimac y de la VII Región.

    INVITAMOS a las instituciones tutelares de la defensa de los derechos del niño, a la defensoria del pueblo, el colegio de veterinarios, el colegio medico, el colegio de abogados, los psicologos y psiquiatras, a los poetas y escritores, los periodistas que se pronuncien. A los congresistas que presenten proyectos de ley y exijan que llegue al debate al Pleno del Congreso y de una vez PROHIBIR ESTA MASACRE y TORTURA.

    INVITAMOS A QUE ESCRIBAN A LOS DEMAS CONGRESISTAS PARA QUE PRESENTEN PROYECTOS DE LEY CONTRA LA CRUELDAD A LOS ANIMALES.

    Ver la lista completa de congresistas y sus emails en:
    http://www.congreso.gob.pe/organizacion/distritos/electorales.asp

    INVITAMOS A LOS VERDADEROS ARTISTAS a que hagan su deslinde con los toreros asesinos y criminales que no son artistas. (LEAN LA CARTA DIRIGIDA A TOD@S LOS ARTISTAS DEL PERÚ:
    http://frenteantitaurino.blogspot.com/2008/03/carta-dirigida-tods-los-artistas-del.html )

    ÚNETE la GRAN CRUZADA NACIONAL E INTERNACIONAL CONTRA LAS CORRIDAS DE TOROS y sus derivados!!!

    Atentamente,

    William Soberón Guevara
    REPRESENTANTE Y COORDINADOR
    FRENTE ANTI-TAURINO DEL PERÚ
    Emails: frenteantitaurino@yahoo.es , frenteantitaurino@hotmail.com

    - COMUNICADO A LOS ACTIVISTAS:
    Las coordinaciones para participar en la SERIE DE MANIFESTACIONES CONTRA LAS CORRIDAS DE TOROS son los dias Viernes a las 7pm en Jr. Quilca 238 Lima.

    - A NUESTROS AMIG@S:
    Necesitamos el apoyo de abogados defensores de los Animales para la batalla legal, fotografos, camarografos particulares y periodistas independientes que cubran nuestras manifestaciones pacificas y asi poder detectar a los infiltrados y delincuentes contratados por la MAFIA TAURINA.

    - ¿COMO PUEDE COLABORAR EN LAS CAMPAÑAS ANTI-TAURINAS 2009?
    Apoyenos con gigantografias, afiches, volantes, diseños anti-taurinos, stikers, pines, logistica o su colaboración voluntaria a la siguente direccion: Jr Manuel Gomes 408 Lince, a nombre del FRENTE ANTI-TAURINO DEL PERÚ. Confirmenos su envio escribiendonos a nuestro correo.

    SOLICITE SU CONFERENCIA GRATUITA con VIDEOS ANTI-TAURINOS Y PROYECCION DE DIAPOSITIVAS EN POWER POINT, como tambien SU DESEO DE PARTICIPAR E INTEGRARSE COMO ACTIVISTA y REPRESENTANTE DISTRITAL Y NACIONAL a nuestros emails indicados.

  2. 2 26. Dezember 2009, Plaza de Acho : informations, photos, carte, vue satellite schreibt:

    [...] Perú (APP) entregará 20 mil paquetes de regalos navideños en la Plaza de Acho a los niños de …La tauromachie au Patrimoine Mondial Culturel de l' UNESCO? NON …DENUNCIAMOS LA UTILIZACIÓN DEL NOMBRE DE CRISTO en la llamada “Feria Taurina del Señor de los [...]

Kommentar Schreiben

  • sos-galgos.net

  • Facebook


SOS Galgos - La tauromachie au Patrimoine Mondial Culturel de l’ UNESCO? NON MERCI !

Switch to our mobile site